Skip to Job Description
Grants and Partnership Officer Niger Niamey (National Only)
Norwegian Refugee Council (NRC)
Full-time Locallly Recruited
Expired
Posted 1 month ago
Job Description

Le Conseil norvégien pour les réfugiés (NRC) travaille au Niger depuis 2019, et le bureau national du Niger s'est séparé du Burkina Faso le 1er juin 2023 et opère désormais comme une mission indépendante avec une équipe dédiée. Fort de 120 employés nationaux et 9 internationaux, NRC opère à partir d'un bureau de coordination nationale à Niamey, de bases régionales à Maradi et Tillabéri et de sous-bureaux départementaux à Madaoua (Tahoua) et Ouallam. En 2023, les actions du NRC ont touché près de 101 131 personnes au Niger. Les programmes de NRC au Niger se concentrent sur l'éducation, la protection contre la violence et la gestion des sites, les abris, l'eau, l'hygiène, l'assainissement (WASH), les moyens de subsistance et la sécurité alimentaire, ainsi que l'information, le conseil et l'assistance juridique (ICLA) pour les populations touchées par le déplacement. Le Niger est confronté à une multitude de crises humanitaires : mouvements de population, conflits, malnutrition, insécurité alimentaire, épidémies récurrentes, inondations et sécheresses cycliques. Les conflits dans les pays voisins contribuent de manière significative à l'insécurité et à l'instabilité croissantes au Niger, et provoquent des déplacements de populations qui affectent actuellement cinq régions du Niger : Diffa, Tillabéry, Tahoua, Niamey et Maradi. Depuis 2023, NRC a intensifié actuellement sa réponse humanitaire par la mise en place d'opérations régulières de réponse rapide suite aux alertes de déplacements en complémentarité du mécanisme de réponse rapide, dit RRM. 

  1. Rôle et responsabilités

Le/la chargé/e des subventions et des partenariats (grants and partnership officer) viendra en appui au manager des subventions (grants manager) en vue d’assurer une programmation de qualité en menant des processus efficaces de gestion des subventions et des partenariats dans l'ensemble des opérations de NRC au Niger. 

Advertisement

Il/elle contribuera à assurer la conformité avec les règles des bailleurs dans l'ensemble du portefeuille de la mission : en appuyant sur l'élaboration et production de rapports, de propositions de projets et d'autres produits externes de haute qualité, en appuyant le grants manager dans les processus de révision des projets et en soutenant les négociations d'accords de subvention. 

Il/elle sera chargé/e de mener à bien les principales activités obligatoires dans le cadre du cycle de la gestion de projet (PCM) de NRC ainsi que toute activité de communication contribuant à la visibilité des activités de NRC au Niger. 

 

Responsabilités générales :

  • Assurer le respect des politiques, des outils, des manuels et des lignes directrices de NRC (aussi bien sur la gestion des subventions, que des partenariats).
  • Soutenir la vue d'ensemble et la maintenance du processus du cycle de gestion des projets (Project Cycle Management, i.e PCM) et outils de gestion des subventions, y compris l'organisation de réunions sur les subventions (en respectant les normes PCM de NRC), le classement des dossiers, le suivi des projets, le respect des exigences des bailleurs, les règles et réglementations, et les échéances internes et externes. 
  • Maintenir le système d'archivage des dossiers des subventions et des partenariats conformément aux normes de NRC et veiller à l'archivage correct et en temps réel de tous les documents clés.
  • Aider à la coordination des processus d'élaboration des propositions et de rédaction des rapports en gérant les délais, en contribuant à la coordination, à la consolidation et au contrôle qualité des livrables. 
  • Appuyer la gestion des relations partenariales au niveau local, appuyer dans la conduite des processus de due diligence, suivre le respect des obligations contractuelles des partenaires d’implémentation de NRC, notamment des échéances de rapportage des partenaires
  • Fournir un appui sur la collecte de documentation nécessaire dans le cadre des audits externes des bailleurs.
  • Promouvoir et garantir un environnement de travail sûr pour le signalement des préoccupations et des manquements, et veiller à ce que tous les cas signalés soient traités de manière confidentielle et sensible.
  • Toute autre tâche pertinente demandée par le supérieur hiérarchique (Grants Manager).
Advertisement

Responsabilités spécifiques :

  1. Développement des programmes. 
  • Contribuer à l'élaboration, à la révision et à la soumission des propositions de financement de NRC.
  • Contribuer à la recherche de bailleurs de fonds potentiels afin d'alimenter la cartographie et stratégie de collecte de fonds du pays.
  • Contribuer à la veille permanente des opportunités de financement et à la mise à jour des outils de collecte de fonds pour la présentation/l'information aux bailleurs.
  1. Project Cycle Management (PCM). 
  • Développer et maintenir une vue d'ensemble de toutes les subventions par le biais du Grant(s) Tracker(s), des exigences des bailleurs de fonds, des règles et des règlements, et gérer les calendriers de gestion du cycle de projet de NRC et les invitations pour les échéances internes et externes.   
  • Programmer, organiser et faciliter les réunions clés obligatoires du cycle de gestion des projets (PCM) de NRC. 
  • S’assurer que les normes minimales du PCM pour la gestion des subventions soient effectuées (en termes d’archivage de dossiers clés, d’organisation de réunions clés dans la vie du projet). Maintenir des informations précises et disponibles sur les projets et assurer le suivi de l'état des demandes de subventions, des rapports et de la clôture des projets.
  1. Rapportage et gestion des subventions. 
  • Appuyer le/la grants manager à fournir des informations pertinentes aux parties prenantes externes (par exemple, les bailleurs de fonds et les partenaires) et internes (par exemple, le bureau régional), notamment en répondant aux demandes d'information et aux modifications de contrat.
  • Soutenir le manager des subventions dans la préparation des rapports bailleurs en veillant à la cohérence entre les rapports narratifs et financiers, les rapports et propositions précédemment soumis, ainsi que la base de données de suivi et d'évaluation, afin de respecter les normes de qualité.
  • Appuyer les départements internes de NRC concernés (finances, programmes, logistique, risque et conformité) et veille à ce qu'ils soient pleinement conscients du respect des règles et réglementations des bailleurs.
  1. Gestion des partenariats. 

Appuyer à la mise en place et appropriation d'un système de gestion des partenariats au sein de la mission de NRC Niger au travers de : 

  • La gestion de la cartographie et base de données des partenaires locaux, avec l’appui et contribution des spécialistes techniques sectoriels de NRC
  • La suivi et mise à jour du tableau de suivi des partenariats
  • La facilitation du processus de vérification préalable (due diligence) des partenaires potentiels avec la collaboration des autres départements clés de NRC jusqu’au stade de contractualisation du partenaire, 
  • En collaboration avec le Grants Manager, faciliter l'appropriation par le personnel NRC des procédures de gestion des subventions et des partenariats.
  • S’assurer que les livrables des partenaires soient respectés - en étroite collaboration avec les spécialistes techniques et autres départements concernés.
  1. Communication. 
  • Soutenir les efforts de visibilité, de communication, et de prise de contenu (photos, human stories, etc.) sur les activités de NRC au Niger, en appui à l’Advocacy and Communication Manager. 
  1. Compétences professionnelles
  • Licence dans un domaine pertinent, avec une préférence marquée pour un master.
  • Minimum deux ans d'expérience sur le terrain dans une ONG à un poste similaire comprenant l'élaboration de propositions, l'établissement de rapports et la gestion de subventions.
  • Au moins une année d'expérience au sein d'une ONGI de préférence dans le domaine de la gestion des subventions ou des partenariats.
  • Capacité à voyager fréquemment dans le pays.
  • Connaissance des règlements, procédures et exigences des principaux bailleurs de fonds (ONU, ECHO, USG, NFMA, SIDA, etc.).
  • Capacité avérée à élaborer des rapports de qualité.
  • Expérience avérée en matière de renforcement des capacités ou de formation.
  • Excellentes compétences organisationnelles, avec la capacité de déterminer les priorités et de prêter attention aux détails.
  • Capacité à travailler dans un contexte multiculturel en tant que membre d'une équipe flexible et respectueuse.
  • Capacité/volonté de travailler dans des délais extrêmement courts et d'accomplir des tâches multiples.
  • Solides compétences en matière de communication, de relations interpersonnelles et d'organisation.
  • Bonne maîtrise de l'anglais, tant à l'oral qu'à l'écrit.
  • Bonne connaissance des applications MS Office, notamment Excel, Word, PowerPoint, Outlook, etc.

 Compétences, connaissances et expérience liées au contexte :

  • Bonne connaissance du contexte nigérien.
  • Connaissance des bailleurs de fonds humanitaires et du réseau de coordination.
  • Bonne capacité de communication et de relations interpersonnelles.
  • Solides compétences en matière d'organisation et de travail en équipe.
  • Bonne sensibilité culturelle.
  • Capacité à travailler sous pression, de manière indépendante et avec une supervision limitée.
  • Capacité à démontrer une expérience dans la rédaction de rapports et de propositions de haute qualité.
  • Aptitude à résoudre des problèmes complexes.
  • Capacité à démontrer une expérience de contribution à des changements organisationnels positifs.
  • Connaissance des opérations des ONG et de la dynamique du secteur humanitaire.
  • Bonne maîtrise des outils Informatique, en particulier de Microsoft Windows Word et Excel.
  • Une expérience antérieure dans le domaine du renforcement des capacités sera un atout.
  • Être disposé à se rendre dans les bureaux locaux et à travailler dans un environnement volatile.
  1. Compétences comportementales

Le référentiel de compétences de NRC référence 12 compétences comportementales. Les compétences suivantes sont essentielles pour ce poste:

  • Gérer les environnements peu sûrs ;
  • Planifier et obtenir des résultats ; 
  • Autonomiser et renforcer la confiance ; 
  • Communiquer de façon respectueuse et impactante ; 
  • Forte capacité relationnelle.
  1. Gestion de Performance

“The employee will be accountable for and evaluated on the responsibilities and the competencies, based on NRC’s Performance Management Framework. The following documents and process will be used for performance reviews” 

  • The Job Description 
  • The Individual Goals and Performance
  • The NRC Competency Framework

 

The Norwegian Refugee Council (NRC) is an independent humanitarian organisation helping people forced to flee. We work in crises across more than 31 countries, providing emergencies and long-term assistance to millions of people every year. We stand up for people forced to flee, advocating their rights. NORCAP, our global provider of expertise, helps improve international and local ability to prevent, prepare for, respond to and recover from crises. NRC also runs the Internal Displacement Monitoring Centre in Geneva, a global leader in reporting on and advocating for people displaced within their own country.
Employment with NRC may lead to employment in or deployment to Regions, Countries, Areas or Offices that may be host to considerable health, safety and security risks. NRC takes this very seriously and we have procedures in place to reduce known risks, but will never be able to take away all risks.
NRC is an equal opportunities employer and aims to have staffing diversity in terms of age, gender, ethnicity, nationality and physical ability.

The Internal Displacement Monitoring Centre (IDMC) is the world’s authoritative source of data and analysis on internal displacement. Since our establishment in 1998 as part of the Norwegian Refugee Council (NRC), we offer a rigorous, transparent and independent service to the international community, and inform policy and operational decisions to improve the lives of people living in, or at risk of, internal displacement.

With a team of more than 30 people in Geneva and an annual budget of over 5 million USD, we monitor more than 130 countries in the world for which we provide verified, consolidated and multi-sourced estimates of the number of people internally displaced or at risk of becoming displaced by conflict, violence, disasters and development projects. We complement this global data with interdisciplinary research into the drivers, patterns and impacts of internal displacement. Using this evidence, we provide tailor-made advice and support to inform global, regional and national policy-making. Our data and evidence are published on our website and via our Global Internal Displacement Database (http://www.internal-displacement.org/database/displacement-data). Our flagship report, the Global Report on Internal Displacement (https://www.internal-displacement.org/global-report/grid2020/), published every year in May, is the world reference on IDP statistics, featuring trends and thematic analyses, country and regional spotlights.


Advertisement
{{waiting}}
This position is no longer open.