Skip to Job Description
Assistant aux programmes sur le terrain (G-5)
International Criminal Court (ICC)
Grade: G-5, General Support
Occupations:
Job Expired 4 Jul 2021
Expired
Added 1 month ago
Job Description

20604 | TFV

Date limite de dépôt des candidatures : 25/06/2021 (minuit heure de La Haye)
Unité administrative : Fonds au profit des victimes
Lieu d'affectation : Bunia - CD
Type d'engagement: Engagement à durée déterminée
Numéro de poste : T-2448
Salaire annuel minimum net : $20 939,00
Durée de l'engagement : Contrat d'assistance générale temporaire (AGT) jusqu'à 31/12/2021, avec possibilité de prolonger le contrat.

La sélection des candidats correspondant à ce poste pourra donner lieu à la constitution d'une liste de réserve en vue de pourvoir des postes permanents ou temporaires avec contrats à durée determinée.

*Remarque :

Le candidat sélectionné pour un poste financé par les fonds alloués au personnel temporaire se voit offrir un contrat d’une durée d’un an (ou moins). Conformément à l’instruction administrative applicable à la Cour, la prolongation d’un tel contrat est subordonnée à l’existence de besoins opérationnels et/ou à la disponibilité de fonds.

Remarque:

Ce poste de la catégorie des services généraux fait l’objet d’un recrutement local. Dans ce cas, le personnel est en général recruté dans la région où se situe le bureau concerné, mais il peut néanmoins être de toute nationalité. Les candidats à un poste de la catégorie des services généraux doivent satisfaire aux conditions d’emploi et d’immigration applicables dans le pays du lieu d’affectation, notamment en matière de résidence et de permis de travail.

Les candidats auxquels un tel poste est proposé prennent en charge eux-mêmes les frais de visa et de voyage vers le lieu d’affectation et depuis celui‑ci, ainsi que les frais de réinstallation à l’issue du contrat.

Un agent de la catégorie des services généraux recruté localement ne bénéficie pas des prestations et/ou indemnités exclusivement accordées aux fonctionnaires recrutés sur le plan international.

Advertisement

Contexte institutionnel

Le Fonds au profit des victimes est le premier fonds à s’inscrire dans la dynamique mondiale visant à mettre un terme à l’impunité et à promouvoir la justice. Avec l’adoption du Statut de Rome en 2002 et l’établissement de la Cour pénale internationale en tant qu’organisation internationale indépendante, la communauté internationale a fourni une nouvelle plateforme pour rendre justice aux victimes des crimes les plus graves, à savoir le génocide, les crimes contre l’humanité, les crimes de guerre et le crime d’agression.

Reconnaissant l’importance d’apporter une assistance aux victimes dans le cadre d’un système judiciaire global, l’Assemblée des États parties a établi, à l’article 79 du Statut de Rome, le Fonds au profit des victimes. Le Fonds apporte une réponse aux préjudices résultant de la commission de crimes relevant de la compétence de la Cour en veillant au respect des droits des victimes et de leurs familles au moyen d’une assistance et de réparations.

En vertu du Statut de Rome, le traité fondateur de la CPI, le Fonds a pour mission d’appuyer et de mettre en œuvre des programmes destinés à réparer les préjudices résultant de crimes relevant de la compétence de la Cour. Il le fait de deux manières :

1) Réparations : mise en œuvre des ordonnances de réparation rendues contre une personne déclarée coupable lorsque la Cour le lui ordonne.

2) Assistance : utilisation des contributions volontaires et des dons de personnes privées pour offrir aux victimes et à leurs familles, dans les situations dont est saisie la Cour, une réhabilitation physique, un soutien matériel et/ou une réhabilitation psychologique.

Pour mettre en œuvre ce double mandat, le Fonds travaille en collaboration étroite avec des ONG, des groupes communautaires, des organisations féminines locales, des gouvernements et des organismes des Nations Unies, et ce, aux niveaux local, national et international. Le Fonds donne aux victimes de crimes contre l’humanité, de crimes de guerre, de génocide et du crime d’agression et à leurs familles les moyens d’être les principaux acteurs du processus de reconstruction de leur vie.

Chargé à la fois d’exécuter les ordonnances de réparation rendues par la Cour et d’apporter une assistance générale aux victimes de crimes relevant de la compétence de la Cour, le Fonds œuvre à promouvoir une paix durable, la réconciliation et la réhabilitation dans des sociétés déchirées par les conflits.

Fonctions et responsabilités

Au sein de l’équipe chargée des programmes sur le terrain basée à Bunia, en République démocratique du Congo (RDC), l’assistant aux programmes appuie les activités menées sur le terrain dans le cadre des programmes du Fonds. Il est placé sous la supervision directe du responsable des programmes en RDC et s’acquitte des tâches suivantes :

Appui aux programmes :

  • Aider les fonctionnaires adjoints de 1re classe chargés des programmes sur le terrain et le responsable des programmes à mener des recherches et à recueillir des informations aux fins de l’élaboration des programmes du Fonds ;
  • Soutenir la qualité et la mise en œuvre des projets en recensant et signalant les lacunes, les meilleures pratiques, les enseignements tirés de l’expérience et les réalisations les plus marquantes en vue d’en faire la promotion auprès des partenaires externes dans le cadre des projets liés aux mandats d’assistance et de réparation du Fonds ;
  • Participer au suivi, à la supervision et à l’évaluation des activités menées sur le terrain par les partenaires de mise en œuvre du Fonds dans le cadre de ses mandats de réparation et d’assistance ;
  • Aider les partenaires de mise en œuvre du Fonds à agir dans le respect de leurs fonctions et des accords de prestation de services et conformément au Plan de suivi de la performance du Fonds, et remettre en temps utile des rapports de qualité ;
  • Apporter un appui dans le cadre de l’élaboration de rapports concernant les projets relevant des mandats d’assistance et de réparation du Fonds ;
  • Apporter un appui à la préparation de tous les documents se rapportant aux évaluations internes et externes des programmes menés par le Fonds sur le terrain ;
  • Contribuer au maintien d’un système de classement clair et transparent dans le Bureau de pays ;
  • Préparer des plans de travail de suivi et d’évaluation des activités sur le terrain et les calendriers y afférents.
Advertisement

Appui en matière de gestion financière :

  • Participer à la préparation du budget relatif aux activités menées sur le terrain dans le cadre des programmes, en collaboration avec l’équipe du Fonds chargée des finances au siège ;
  • Aider l’équipe chargée des programmes à suivre la mobilisation des ressources et à en rendre compte.

Appui à la communication :

  • Contribuer à la préparation et à la mise en page de tous les documents relatifs aux projets dans le système (propositions de projets, rapports trimestriels, certificats, mémorandums concernant les paiements effectués, rapports de clôture, etc.) ;
  • Contribuer aux activités de sensibilisation et recueillir les récits marquants auprès des partenaires de mise en œuvre et les bénéficiaires des projets.

Appui administratif :

  • Fournir un appui administratif à l’équipe chargée des programmes en vue de l’organisation d’événements, de réunions et d’ateliers, etc. ;
  • Organiser les voyages de l’équipe chargée des programmes, notamment en préparant les demandes d’autorisation et de remboursement y afférentes.
  • Tenir à jour et organiser les dossiers sur papier et sur support électronique afin de faciliter la consultation et la récupération des données. Veiller à ce que les pièces et documents confidentiels soient conservés en lieu sûr.
  • Créer et conserver des dossiers regroupant la correspondance et les documents et informations reçues par voie électronique, et veiller à ce qu’ils soient à jour. Conserver des copies papier et électroniques des dossiers du bureau et de dossiers de référence sur différents sujets.
  • Préparer des documents de présentation/des diapositives PowerPoint destinés aux exposés lors de réunions ou ateliers et veiller à ce que tous les documents nécessaires soient prêts à temps.
Advertisement

Qualifications essentielles

Formation :

Diplôme de fin d’études secondaires.

Expérience :

  • Au moins six ans d’expérience pertinente dans le domaine de la gestion de programmes et/ou de projets ou dans un domaine apparenté ; un diplôme universitaire obtenu au terme d’au moins quatre ans d’études ou au terme de trois ans d’études peut remplacer deux ans d’expérience pertinente, aux seules fins de déterminer l’admissibilité du candidat.
  • Au moins trois ans d’expérience professionnelle pertinente en gestion de programmes sur le terrain
  • Une expérience dans le domaine de la gestion de projets avec des groupes de personnes vulnérables au sein d’une organisation internationale, d’un organisme de l’ONU ou d’une ONG internationale est souhaitable.

Connaissances, capacités et aptitudes :

  • Capacité d’apporter un appui dans le cadre des recherches et de l’établissement de comptes rendus, en démontrant d’excellentes aptitudes en matière d’analyse et de rédaction ;
  • Maîtrise des principes et outils de supervision et d’évaluation ;
  • Bonnes aptitudes en matière d’organisation, d’administration et de gestion, applicables à un environnement interculturel et multidisciplinaire et dans différents lieux d’affectation de par le monde ;
  • Capacité de s’adapter au sein de l’équipe pour contribuer de façon productive à l’obtention de résultats, et ce, également en dehors de sa structure hiérarchique directe ;
  • Capacité d’être efficace sous la pression, de travailler de manière indépendante et de contribuer à l’élaboration de solutions créatives pour atteindre les buts fixés, en se conformant aux règlements et politiques en vigueur au Fonds et à la CPI ;
  • Connaissance des applications Microsoft.
Advertisement

Connaissances linguistiques :

La maîtrise de l’une des langues de travail de la Cour (français ou anglais) est requise. Une connaissance pratique de l’autre langue est souhaitable. La connaissance d’une autre langue officielle de la Cour (arabe, chinois, espagnol ou russe) serait considérée comme un atout.

Competénces de base de la CPI

Attachement à la mission et aux valeurs de la Cour

- Agit systématiquement en conformité avec la mission et les valeurs de l'organisation ;

- Respecte la confidentialité, fait preuve d'intégrité et de respect pour la diversité ;

- Fait preuve d'attachement à l'organisation ;

- Présente une image positive de l'organisation lors des discussions à l'extérieur.

Professionnalisme

- Applique son savoir-faire professionnel et technique ;

- Se tient au courant des problèmes de l'organisation ;

- Trouve des solutions réalistes à un large éventail de problèmes.

Esprit d'équipe

- Écoute, consulte les autres et communique de façon active ;

- Résout les désaccords avec tact et diplomatie ;

- Reconnaît et récompense la contribution d'autrui.

Apprentissage et perfectionnement

- Met au point les stratégies de perfectionnement nécessaires pour atteindre les objectifs de travail et de carrière, et fait bon usage des occasions de perfectionnement ou de formation ;

- Tire la leçon des réussites et des échecs ;

- Cherche à obtenir des informations en retour et en fournit à autrui afin d'accroître l'efficacité organisationnelle ;

- Recherche des moyens d'améliorer le travail ;

- Fait preuve d'ouverture d'esprit et contribue à l'innovation.

Réaction à l'incertitude

- S'adapte à des circonstances changeantes ;

- Sait faire face à l'ambiguïté et fait bon usage des occasions qu'elle présente ;

- Planifie les activités et projets suffisamment à l'avance et tient compte de l'évolution possible des circonstances ;

- Gère efficacement le temps.

Interaction

- Exprime clairement les opinions, les informations et les principaux points d'un argument ;

- Gère les contacts avec tact et diplomatie ;

- Communique de façon transparente et ouverte avec ses contacts internes et externes tout en respectant les obligations de confidentialité.

Réalisation des objectifs

- Accepte et réalise avec enthousiasme des objectifs ambitieux ;

- Respecte les accords conclus avec autrui ;

- Se concentre sur les besoins des clients ;

- Assume la responsabilité des initiatives, des projets et des ressources humaines utilisées ;

- Surveille et maintient les niveaux de qualité de productivité.

Informations générales

- Conformément aux dispositions du Statut de Rome, la Cour s’attache à assurer une représentation géographique équitable et l’égalité des sexes au sein de son personnel, ainsi que la représentation des principaux systèmes juridiques du monde (pour les postes de juristes). Les ressortissants des pays figurant sur la liste des États non représentés et sous représentés sont vivement encouragés à postuler. Les candidatures féminines sont également vivement encouragées. La préférence sera donnée aux ressortissants des États parties au Statut de Rome, ou à ceux des États qui ont signé le Statut et sont engagés dans le processus de ratification, ou encore à ceux des États qui sont engagés dans le processus d’adhésion. Néanmoins, les candidatures de ressortissants d’États non parties pourront également être prises en considération.
- Le candidat retenu sera soumis à la procédure d’habilitation de sécurité du personnel, conformément à la politique en vigueur à la CPI. Cette procédure consiste, entre autres, à s’assurer de l’exactitude des informations fournies dans la notice personnelle et à procéder à une vérification du casier judiciaire. Tous les candidats doivent être en mesure d’adresser sur demande une version électronique de leur passeport et de tous les diplômes mentionnés dans leur notice personnelle;
- Les candidats peuvent vérifier l’état d’avancement du processus sur le site de recrutement électronique de la CPI;
- Les fonctionnaires de la catégorie des services généraux ne bénéficient pas de tous les avantages accordés au personnel recruté sur le plan international;
- La Cour se réserve le droit de ne procéder à aucun recrutement pour ce poste, ou de procéder à un recrutement à une classe inférieure ou sur la base d’un profil de poste modifié.

{{waiting}}
This job is no longer available.