Skip to Job Description
Cyberenquêteur adjoint (P-2) - Engagement de courte durée
International Criminal Court (ICC)
Grade: P-2, Entry Professional
Occupations:
Job Expired 28 Jun 2021
Expired
Added 1 month ago
Job Description

20578 | OTP

Date de publication : 07/06/2021
Date limite de dépôt des candidatures : 28/06/2021 (minuit heure de La Haye)
Unité administrative : Unité des cyberenquêtes, Section des sciences criminalistiques, Division des enquêtes, Bureau du Procureur
Lieu d'affectation : La Haye - NL
Salaire annuel minimum net : €60 070,00
Durée de l'engagement : Jusqu’au 31 décembre 2021

Remarque :

Il est fait recours aux engagements de courte durée pour répondre à des besoins de durée limitée. La durée de la présente affectation est indiquée ci‑dessus. Un engagement de courte durée, prolongations comprises, ne peut excéder 12 mois.

Le titulaire d'un engagement de courte durée n'est fondé ni juridiquement ni autrement à escompter le renouvellement de son engagement ou la conversion de son engagement en engagement d'un type différent.

Étant donné qu’il s’agit d’un engagement de courte durée, la Cour se réserve le droit de procéder à un recrutement à une classe inférieure à celle indiquée dans l’avis de vacance correspondant à un profil de poste modifié.

Une personne employée par la Cour sur la base d’un engagement à durée déterminée peut poser sa candidature à des postes temporaires. Un fonctionnaire qui se voit offrir un engagement de courte durée est temporairement affecté au poste concerné conformément au paragraphe 4.10 de l’instruction administrative ICC/AI/2016/001. Les postes de catégorie Service Généraux font l'objet d'un recrutement local seulement.

Les conditions d’emploi des fonctionnaires titulaires d’un engagement de courte durée sont régies par l’instruction administrative ICC/AI/2016/001.

Advertisement

Contexte institutionnel

La Section des sciences criminalistiques comprend :

  • L’Unité des analyses scientifiques et techniques qui mobilise ses compétences pour tout ce qui touche aux examens des scènes de crimes, aux exhumations, aux autopsies, aux examens cliniques des témoins, ainsi qu’aux examens de tout élément de preuve matériel recueilli au cours de l’enquête ou du procès.
  • L’Unité des cyberenquêtes qui mobilise ses compétences pour tout ce qui touche aux données numériques, notamment les analyses de données informatiques, de données de la téléphonie mobile et des télécommunications, ainsi que les enquêtes en ligne.
  • L’Unité de l’imagerie qui mobilise ses compétences pour tout ce qui touche à l’analyse et à l’amélioration de photos et de vidéos, à la cartographie et à la reconstitution tridimensionnelles, à l’imagerie satellite et aux systèmes d’information géographique.

Fonctions et responsabilités

Le titulaire du poste exerce ses fonctions sous l’autorité directe du chef de l’Unité des cyberenquêtes et notamment :

  • Procède à des examens techniques numériques spécialisés pour extraire des éléments de preuve numériques d’ordinateurs et d’autres supports de stockage tels que des téléphones portables ou des tablettes ;
  • Prépare des rapports d’analyse scientifique de données numériques et rend compte de ses conclusions ;
  • Témoigne à l’audience, le cas échéant ;
  • Encadre, supervise, surveille les activités à mener sur le terrain, et y contribue ou y participe ;
  • Conseille le chef de l’Unité concernant toute question liée aux analyses scientifiques de données numériques et lui apporte son assistance;
  • Contribue à la mise en œuvre de formations destinées aux premiers intervenants/enquêteurs dans le cadre des opérations ;
  • Participe au renforcement des compétences dans le cadre des opérations en terme de méthodologies, d'équipements numériques, de réseaux numériques et de soutien aux équipes chargées des enquêtes et des poursuites dans le domaine de la cyberanalyse scientifique et technique, conformément aux normes de qualité internationalement reconnues, s’il y a lieu;
  • Assiste le chef de l’Unité des cyberenquêtes dans l’exécution des procédures et méthodes numériques de la criminalistique et dans la prise en compte des aspects liés au numérique;
  • S’acquitte des tâches que lui confient le chef de l'Unité des cyberenquêtes, le chef de la Section des sciences criminalistiques et le chef de la Division des enquêtes.
Advertisement

Qualifications essentielles

Formation :

Un diplôme universitaire obtenu au terme d’un cursus de quatre années d’études en technologies de l’information, de préférence dans le domaine de l’analyse technico-légale des traces numériques, de la cybercriminalité ou de la sécurité informatique, ou dans tout autre domaine apparenté est exigé. Un diplôme universitaire obtenu au terme d’un cursus de trois années d’études assorti d’une expérience supplémentaire de deux années est également accepté.

Expérience :

  • Une expérience professionnelle d’au moins deux ans (quatre pour les titulaires d'un diplôme universitaire obtenu au terme d'un cursus de trois ans) des cyberenquêtes/examens scientifiques et techniques, notamment dans le cadre d'affaires et d'opérations complexes à grande échelle est exigée. Une expérience pertinente au sein d’un organisme gouvernemental ou intergouvernemental, d’un institut de la police scientifique, d'un tribunal international ad hoc, d’une commission internationale d’établissement des faits, ou en tant qu’expert indépendant est requise.
  • Une expérience de l’exécution et/ou de la coordination de vastes opérations spécialisées en cyberanalyse scientifique est souhaitable.

Connaissances, capacités et aptitudes :

  • Connaissance théorique et pratique des nouvelles techniques de la police scientifique dans le domaine du numérique (acquisition et analyse) appliquées à l’analyse des disques durs, à l’utilisation de réseaux et au cryptage, aux principes et aux techniques de cyberenquête en matière de sécurité informatique, etc ;
  • Excellente capacité de traiter des ensembles volumineux et complexes d’archives et d’informations et d’exécuter diverses tâches scientifiques et techniques ;
  • Excellente aptitude à communiquer efficacement avec la police, les experts en criminalistique, les universitaires et autres réseaux pertinents ;
  • Faculté de travailler dans des conditions stressantes et dans un environnement imprévisible ;
  • Aptitude à travailler sans exercer de discrimination et dans le respect de la diversité ;
  • Probité professionnelle et personnelle.
Advertisement

Connaissances linguistiques :

La maîtrise de l’une des langues de travail de la Cour, à savoir l’anglais ou le français, est essentielle. Une connaissance pratique de l’autre langue est souhaitable. La connaissance d'une autre langue officielle de la Cour (arabe, chinois, espagnol ou russe) serait considérée comme un atout.

Competénces de base de la CPI

Attachement à la mission et aux valeurs de la Cour

- Agit systématiquement en conformité avec la mission et les valeurs de l'organisation ;

- Respecte la confidentialité, fait preuve d'intégrité et de respect pour la diversité ;

- Fait preuve d'attachement à l'organisation ;

- Présente une image positive de l'organisation lors des discussions à l'extérieur.

Professionnalisme

- Applique son savoir-faire professionnel et technique ;

- Se tient au courant des problèmes de l'organisation ;

- Trouve des solutions réalistes à un large éventail de problèmes.

Esprit d'équipe

- Écoute, consulte les autres et communique de façon active ;

- Résout les désaccords avec tact et diplomatie ;

- Reconnaît et récompense la contribution d'autrui.

Apprentissage et perfectionnement

- Met au point les stratégies de perfectionnement nécessaires pour atteindre les objectifs de travail et de carrière, et fait bon usage des occasions de perfectionnement ou de formation ;

- Tire la leçon des réussites et des échecs ;

- Cherche à obtenir des informations en retour et en fournit à autrui afin d'accroître l'efficacité organisationnelle ;

- Recherche des moyens d'améliorer le travail ;

- Fait preuve d'ouverture d'esprit et contribue à l'innovation.

Réaction à l'incertitude

- S'adapte à des circonstances changeantes ;

- Sait faire face à l'ambiguïté et fait bon usage des occasions qu'elle présente ;

- Planifie les activités et projets suffisamment à l'avance et tient compte de l'évolution possible des circonstances ;

- Gère efficacement le temps.

Interaction

- Exprime clairement les opinions, les informations et les principaux points d'un argument ;

- Gère les contacts avec tact et diplomatie ;

- Communique de façon transparente et ouverte avec ses contacts internes et externes tout en respectant les obligations de confidentialité.

Réalisation des objectifs

- Accepte et réalise avec enthousiasme des objectifs ambitieux ;

- Respecte les accords conclus avec autrui ;

- Se concentre sur les besoins des clients ;

- Assume la responsabilité des initiatives, des projets et des ressources humaines utilisées ;

- Surveille et maintient les niveaux de qualité et de productivité.

Informations générales

• Conformément aux dispositions du Statut de Rome, la Cour s’attache à assurer une représentation géographique équitable et l’égalité des sexes au sein de son personnel, ainsi que la représentation des principaux systèmes juridiques du monde (pour les postes de juristes). Les ressortissants des pays figurant sur la liste des États non représentés et sous représentés sont vivement encouragés à postuler. Les candidatures féminines aux postes les plus élevés de la catégorie des administrateurs (classe P) et aux postes de fonctionnaires de rang supérieur (classe D) sont également vivement encouragées. La préférence sera donnée aux ressortissants des États parties au Statut de Rome, ou à ceux des États qui ont signé le Statut et sont engagés dans le processus de ratification, ou encore à ceux des États qui sont engagés dans le processus d’adhésion. Néanmoins, les candidatures de ressortissants d’États non parties pourront également être prises en considération.


• Le candidat retenu sera soumis à la procédure d’habilitation de sécurité du personnel, conformément à la politique en vigueur à la CPI. Cette procédure consiste, entre autres, à s’assurer de l’exactitude des informations fournies dans la notice personnelle et à procéder à une vérification du casier judiciaire. Tous les candidats doivent être en mesure d’adresser sur demande une version électronique de leur passeport et de tous les diplômes mentionnés dans leur notice personnelle ;
• Les candidats peuvent vérifier l’état d’avancement du processus sur le site de recrutement électronique de la CPI ;
• Les fonctionnaires de la catégorie des services généraux ne bénéficient pas de tous les avantages accordés au personnel recruté sur le plan international ;
• La Cour se réserve le droit de ne procéder à aucun recrutement pour ce poste, ou de procéder à un recrutement à une classe inférieure ou sur la base d’un profil de poste modifié.

Advertisement
{{waiting}}
This job is no longer available.