Consultant National - Appui au développement du dossier d’investissement dans le domaine de l’assistance sociale - Abidjan, Cote d'Ivoire
United Nations Children's Fund (UNICEF)
Abidjan (Ivory Coast)
Grade: Consultant, Unspecified
Close on 22 Apr 2021
Apply Now
Added 3 days ago
Job Description

UNICEF travaille dans certaines parties du monde qui sont les plus difficiles, pour atteindre les enfants les plus désavantagés au monde. Pour sauver leurs vies. Pour défendre leurs droits. Pour les aider à réaliser leur potentiel. Dans 190 pays et territoires, nous travaillons pour chaque enfant, partout, chaque jour, pour construire un monde meilleur pour tous. Et nous n’abandonnons jamais.

Pour chaque jeune, des droits !

Contexte et Justification

La mise en place de socles de protection sociale, tels que prévus par la cible 1.3 des Objectifs de Développement Durable (ODD), est un moyen efficace pour réduire la pauvreté et la vulnérabilité des ménages et est un levier efficace pour rendre sa croissance économique plus inclusive et durable.

Ainsi, en Côte d’Ivoire, les centres sociaux sont les points d’ancrage à partir desquels les différentes interventions d’action sociale sont mises en œuvre. Cependant, les populations les plus pauvres et vulnérables n’ont encore qu’un accès limité à ces centres en raison du nombre encore insuffisant de ces structures, de leur inégale répartition géographique, de la faiblesse de leurs moyens opérationnels, de l’insuffisance des ressources humaines et du fait qu’elles restent souvent mal connues de leurs potentiels bénéficiaires ainsi que leurs services offerts.

Advertisement

De plus, les différentes formes de violence faite aux enfants restent une réalité préoccupante en Côte d’Ivoire. Selon la SitAn (2019), près de neuf enfants sur dix (86,5 %) sont victimes de méthodes de discipline violente dès leur plus jeune âge et la majorité d’entre eux subissent des violences physiques, émotionnelles ou sexuelles au cours de leur enfance.

Également, certaines catégories d’enfants sont particulièrement vulnérables aux violations de leurs droits comme les enfants vivant en dehors de la sphère parentale, les orphelins, les enfants abandonnés, séparés ou non accompagnés, les orphelins et les enfants vulnérables du fait du VIH/sida (OEV), les enfants en situation de rue, les enfants en situation de handicap et les enfants en contact et en conflit avec la loi (SitAn (2019).

Toutefois, les investissements consacrés à la protection sociale et à la protection de l’enfant restent limités, ne représentant qu’environ 1 % du total des dépenses de l’État.

Fort des évidences disponibles tant au niveau national que continental, les états africains et la communauté internationale reconnaissent l’importance d’investir dans le domaine de l’assistance sociale en particulier qui en Côte d’Ivoire, représenté par les structures opérationnelles que sont : (i) Centres Sociaux, (ii) Complexes Socio-éducatif et (iii) Familles d’accueil.

Advertisement

Résultats Attendus

  1. Les évidences solides sur les coûts/ bénéfices d’un investissement considérable de la part du budget de l’état dans l’assistance sociale sont présentés ;
  2. Les ministères sociaux disposent des moyens nécessaires pour leur plaidoyer pour le financement efficace et efficient en faveur des centres sociaux, socio-éducatif et familles d’accueil.

Methodologies et activités

Un consultant international et un national qui travailleront en binôme sont prévus pour cette étude.

Les consultant(e)s établiront un plan et un chronogramme de travail sur la base des objectifs spécifiques à valider par le Comité de Pilotage composé du Ministère de la Femme, Famille et Enfant (MFFE), Ministère de l’Emploi et de la Protection Sociale (MEPS), du Ministère de le Cohésion Sociale et de la Lutte contre la Pauvreté (MCSLP), Ministère du Budget et l’UNICEF. Ils rencontreront périodiquement les différents bénéficiaires des programmes d’assistance sociale, discuteront avec les Ministères concernés et UNICEF et les PTFs et effectueront des visites de terrain durant la période de sa mission.

Les activités planifiées sont les suivants :

a. Développement d’une méthodologie et d’un chronogramme qui seront validés par le Comité de Pilotage

b. Analyse des coûts/bénéfices du financement de la part de l’Unicef/Gov / autres PTF et OSC de la Côte d’Ivoire des centres sociaux, complexe socio-éducatifs et familles d’accueils 2016-2020 à travers les étapes suivantes :

    • Cerner les incidences importantes
    • Mesurer les avantages des modes de financement de l’action sociale
    • Mesurer les coûts
    • Analyser coûts‑efficacité
    • Mesurer l’incidence sur les intervenants et les bénéficiaires

c. A la base des standards de qualité et de fonctionnement des CS élaborés par le Gouv de la Côte d’Ivoire, développer un coût estimatif de ces centres sociaux, calculer le gap actuel de financement, ainsi que faire de la projection des estimations des de la construction et fonctionnement des nouveaux centres sociaux pour les prochains 5 années à venir, compte tenu des besoins des régions les plus défavorisées de la Côte d’Ivoire ;

d. Sur la base du plan model d’un Centre social redynamisé, développée par la DGPS, et en collaboration avec Concepts Plasticos, estimer les coûts d’entretien et fonctionnement des CS en briques plastiques ;

e. Analyser les mécanismes de réponse aux chocs et la répartition des dépenses allouées pour le fonctionnement des centres sociaux et centres socio-éducatif par Ministères et zone géographique ;

Advertisement

f. Faire les estimations des coûts pour la prise en charge des enfants vulnérables par les familles d’accueil, y compris pour les enfants en situation de handicap, faire des projections des financements alloués aux familles d’accueil par région et par district autonome, et proposer les options de financement, y compris le financement basé sur les résultats ;

g. Proposer des initiatives/projets d’investissements publics pour les CSI et les familles d’accueil à être inclus dans le PIP 2023-2025 ou les PTFs.

Rémunération

Les Consultants recevront deux paiements échelonnés comme suit :

  1. 70 % après la remise de validation du rapport provisoire (II produit) ;
  2. 30% à la soumission du rapport final validé par l’UNICEF.

Experience et qualifications

  • Un diplôme universitaire (niveau Masters) en Economie, Econométrie, Finances Publiques, Gestion Budgétaire ou équivalent.
  • Avoir déjà participer à des études similaires
  • Disposer d’une expérience professionnelle d’au moins 10 ans en en analysent, projections budgétaires pour le consultant international et minimum 8 ans pour le consultant national ;
  • Expérience avérée en collecte, analyse et synthèse des données budgétaires et socio-économiques ;
  • Bonne expérience de travail avec des équipes et des processus de travail en équipe
  • Bonne connaissance du financement des secteurs sociaux en Côte d’Ivoire ou en Afrique Sub-saharienne (notamment celui de la santé de l’adolescente, VIH, éducation, etc.) et des acteurs clés ainsi que de la maitrise du processus de la planification et de suivi budgétaire ;
  • Bonne connaissance des mécanismes de financement des dépenses publiques ;

Les dossiers de candidatures doivent comporter une proposition technique et une proposition financière

La proposition technique sera composée de :

  • Une note sur la compréhension des Termes de référence (TDR) ;
  • Une présentation de l’approche méthodologique à utiliser pour mener à bien les tâches ;
  • Un plan de travail et un chronogramme détaillé ;
  • Les Curriculum Vitae incluant entre autres l’expérience acquise dans des études similaires avec au moins 3 références ;
  • Toute autre information pertinente qui pourrait être utile pour évaluer sa capacité à mener à bien cette consultation.
{{waiting}}
Sorry, this job is no longer available.