Spécialiste du suivi et de l’évaluation (Roster)
World Health Organization (WHO)
AF/ORD Office of the Regional Director
Multiple locations
Grade: P3, Mid-level Professional
Occupations: Evaluation, Audit and Oversight, General Support
Job Expired 5 Feb 2021
Apply Now
Added 1 month ago
Job Description
.

Qualifications

OBJECTIFS DU PROGRAMME

L'objectif général de l'unité de planification, de budgétisation, de surveillance et d'évaluation (PBM) est de diriger les processus de l'organisation, et de renforcer les capacités en planification, la mise en œuvre, évaluation et rapports de la gestion intégrée des programmes axés sur les résultats en vue de la réalisation des objectifs de santé et de développement des pays africains.  L'unité PBM dirige le processus régional d'élaboration du budget-programme et des plans de travail associés ; guide et soutient tous les bureaux dans l'exécution efficace des activités et du budget ; facilite les allocations du budget-programme ; et soutient la surveillance et l'évaluation des performances dans le cadre des processus de revue mondiale de l'OMS, en veillant au strict respect des directives et normes organisationnelles. L'unité PBM dirige ou contribue également aux évaluations programmatiques et thématiques au niveau régional, inter-pays et national.

RAISON D'ÊTRE DU POSTE

Le/la spécialiste du suivi et de l’évaluation est chargé(e) de concevoir un cadre de suivi et d’évaluation organisationnel approprié et axé sur les résultats, et de garantir la disponibilité d’informations précises, actualisées, cohérentes et fiables sur les performances des programmes de l’Organisation grâce aux résultats du suivi-évaluation. Le/la titulaire travaillera en étroite collaboration avec le superviseur pour stimuler l’engagement des partenaires en communiquant les résultats stratégiques à la haute administration et aux partenaires, et en orientant les partenaires dans la planification intégrée des activités de suivi, d’évaluation et d’apprentissage.

RESUME DES TÂCHES ASSIGNEES

Sous la supervision directe du directeur du bureau de pays de l’OMS et sous la direction générale du Directeur de la gestion des programmes (DPM), le/la titulaire du poste est responsable, entre autres, des tâches suivantes :

  • préparer et mettre en œuvre le cadre de suivi-évaluation et développer des systèmes de mesure des performances précis et à jour, afin de définir les priorités stratégiques et assurer une planification réaliste des activités de suivi et d’évaluation ;
  • faciliter la planification des programmes en informant les bureaux nationaux et régionaux des changements de programmes ou de politiques liés à la santé dans les pays et les régions, en évaluant leur impact et en rendant compte des progrès réalisés ;
  • mettre à jour ou développer des approches, des outils et des méthodologies de suivi et d’évaluation normalisés pour la gestion des programmes dans les différents groupes organiques, afin de favoriser une prise de décision efficace ;
  • suivre les progrès accomplis dans la réalisation des mesures prévues dans le treizième PGT (résultats et produits) et fournir des orientations aux pays et aux groupes sur les enjeux, les défis et les revers, le cas échéant ;
  • donner des précisions sur les bonnes pratiques et les leçons apprises dans l’obtention de résultats et préparer des notes d’orientation à l’intention des hauts responsables, des partenaires et des autres parties prenantes ;
  • veiller à la disponibilité d’informations précises, actualisées, cohérentes et fiables sur la performance des programmes de l’OMS et les résultats sanitaires, lesquelles informations doivent être ventilées en conséquence par sexe et par groupes vulnérables ;
  • assurer la conception et la mise en œuvre des stratégies, des processus et des produits d’évaluation alignés sur les priorités programmatiques ;
  • assurer l’efficacité des conclusions, des recommandations et des rapports d’évaluation pour améliorer les performances des programmes et leur diffusion auprès du public visé ;
  • formuler des avis concernant l’élaboration des politiques et des programmes sur la base des conclusions des évaluations portant sur la pertinence, l’efficacité, l’efficience et l’impact des activités des fonds et programmes du Secrétariat ;
  • communiquer les résultats stratégiques à la haute administration et aux partenaires et stimuler l’engagement conjoint avec les partenaires (y compris les partenaires nationaux, l’Équipe de pays des Nations Unies, et la communauté internationale) par des conseils sur la mise en œuvre d’une planification intégrée des activités de suivi, d’évaluation et d’apprentissage ;
  • contribuer à fournir des données probantes liées aux activités de mobilisation des ressources dans le cadre du travail du bureau de pays ;
  • s’acquitter des autres responsabilités connexes qui lui sont assignées, y compris remplacer les collègues et leur prêter son assistance si cela s’avère nécessaire.

PROFIL DE RECRUTEMENT

Education

Essentielle : Diplôme de fin de premier cycle universitaire en santé publique, épidémiologie, gestion de projets ou programmes, économie, développement international ou dans un domaine connexe, décerné par une université de renom.

Souhaitable : Un diplôme d’études supérieures en santé publique ou en épidémiologie constituera un atout.

Une formation spécialisée en planification, en gestion axée sur les résultats ou en gestion de projet constituerait un avantage.

Une connaissance du cadre de planification, de budgétisation et de suivi de l’Organisation mondiale de la Santé et du Cadre d’action d’urgence de l’OMS serait un atout supplémentaire.

Expérience

Essentielle : Un minimum de cinq ans d’expérience connexe dans la conception et la mise en œuvre de stratégies, de méthodologies et d’outils de suivi et d’évaluation dans le secteur de la santé, aux niveaux national et international.

Souhaitable : Une expérience professionnelle d’au moins un an en matière de suivi et d’évaluation acquise à l’OMS ou au sein des institutions du système des Nations Unies dans le secteur de la santé ou dans le cadre de programmes connexes serait un atout.

Compétences fonctionnelles :

  • Connaissance avérée des principes, des disciplines et des techniques permettant de mettre en œuvre des stratégies de suivi et d’évaluation.
  • Bonnes compétences en matière de recherche et de documentation, notamment en ce qui concerne les « meilleures pratiques » dans les systèmes de suivi des performances de l’Organisation et de gestion axée sur les résultats.
  • Aptitude avérée à formuler des recommandations relatives aux approches et aux procédures qui permettent de concevoir des systèmes plus efficaces.
  • Capacité à gérer plusieurs questions et tâches et à redéfinir les priorités d’action dans des délais très courts.
  • Capacité à proposer des approches et des solutions novatrices face à des situations difficiles.
  • Excellentes aptitudes à la communication orale et écrite, notamment en ce qui concerne l’élaboration de rapports écrits et de présentations orales.
  • Connaissance approfondie des principes d’optimisation des ressources, de la mobilisation des ressources et de la communication dans le but d’accroître l’impact.
  • Capacité avérée à favoriser les collaborations internes (au sein des équipes nationales) et externes avec diverses parties prenantes, y compris les États Membres et les partenaires.

Compétences génériques

  1. Produire des résultats.
  2. Favoriser l’intégration et le travail en équipe.
  3. Veiller à l’utilisation efficace des ressources.
  4. Respecter et promouvoir les différences individuelles et culturelles.
  5. Communiquer de manière crédible et efficace.

Langues

Essentielle : une excellente connaissance du français

Souhaitable : une connaissance pratique de l’anglais ou du portugais.

 

Autres qualifications (par exemple en technologies de l’information) :

Essentielle :

Connaissance pratique de l’outil informatique, avec une capacité avérée à utiliser des logiciels de bureautique standard, y compris les outils de cybersanté.

Souhaitable :

La connaissance des systèmes et des outils informatiques de suivi et d’évaluation automatisés serait un atout.

REMUNERATION

L'OMS offre un régime de rémunération attrayant comprenant entre autres le salaire annuel net 60,962 US Dollars (assujetti aux déductions relatives à la contribution à la pension et à l'assurance maladie), les prestations pour les dépendants, le plan de pension, l'assurance maladie, et les 30 jours de congé annuel.

ADDITIONAL INFORMATION

.     Cette vacance de poste pourra être utilisée pour pourvoir un poste similaire, au même grade

·     Seules seront contactées les personnes dont la candidature est sérieusement prise en considération.

·     Un test écrit pourrait servir comme forme de screening.

.     Dans le cas où votre candidature est retenue pour un entretien, il vous sera demandé de produire à l'avance une copie numérisée de l'attestation, du diplôme ou du certificat requis pour le poste. L'OMS considère uniquement les diplômes d'enseignement supérieur obtenus dans une institution accréditée ou reconnue dans la base de données mondiale des institutions d'enseignement supérieur (WHED), la liste des institutions reconnues étant actualisée par

l'Association internationale des universités (IAU) ou par l'Organisation des Nations Unies pour l'Éducation, la Science et la Culture (UNESCO). La liste en question est accessible sur le lien http: http://www.whed.net/.Certaines attestations ou des brevets professionnels pourraient ne pas figurer dans la WHED, et seront de ce fait examinés au cas par cas.

 ·    Tout engagement/toute prolongation d'engagement doit être conforme au Statut du Personnel, au Règlement du Personnel et au Manuel de l'OMS.

 ·    Pour toute information sur les opérations de l’OMS, veuillez visiter : http://www.who.int.

   .  L'OMS s'engage en faveur de la diversité au sein de son personnel.

 ·    L'OMS st un espace non-fumeur. L'Organisation ne recrute pas de consommateurs de tabac sous quelque forme que ce soit.

 ·    L’OMS a une politique de mobilité qui se trouve sur le lien suivant: http://www.who.int/employment/en/. Les candidats recrutés à l’OMS à un poste international sont soumis à une mobilité et peut être affecté à n’importe quelle activité ou lieu d’affectation  de l'Organisation à travers le monde entier.

 ·    Les candidatures féminines et des ressortissants des Etats non membre ainsi que les sous représentés sont particulièrement encouragées.

{{waiting}}
Sorry, this job is no longer available.